Depuis le fin avril 2020, la maladie de Kawasaki a été notifiée par les autorités en raison de ses symptômes et pour les 66 % des cas atteintes du covid.  

Définition de la maladie de Kawasaki

C’est une maladie inflammatoire touchant les artères coronaires (artère de taille moyen) chez  les enfants moins de 8 ans. Elle se manifeste par une fièvre > 39 degré Celsius. Pour les cas le plus fréquent, elle apparaisse surtout en printemps et en hiver  Cette maladie a été trouvée au Japon depuis 1967 par un  pédiatre nommé Tomisaku Kawasaki. 

Signe clinique de la maladie

Cliniquement, la maladie de Kawasaki est caractérisée par une fébrilité, voir une augmentation de la température >39 degré Celsius durant 5 jours, une éruption cutanée, une conjonctivite, des atteintes oropharyngées, érythèmes qui touchent les mains et les pieds, des ganglions au niveau du cou. Il est possible que ces critères ne soient pas tous présent, mais seulement l’une d’elles. La maladie de Kawasaki peut être confondue avec d’autres troubles comme la scarlatine, la rougeole ou les réactions médicamenteuses. Les antipyrétiques et les antibiotiques n’a aucun effet pour son cas mais elle est bénigne. Les examens biologiques sont effectués pour exclure les maladies avec les symptômes similaires.

Un lien avec le covid-19

D’après une étude faite à l’hôpital Robert-Debré Paris. La maladie de Kawasaki est une trouble fréquente en pédiatrie. En avril dernier, lors de la première vague du coronavirus, près de 500% des cas du covid-19 ont présentée des symptômes identiques à la maladie. De plus, d’après le Pr Albert Faye, le chef du service pédiatrique du même hôpital a déclaré que c’était pendant cette période que le SARS-CoV-2 reste «le seul” virus respiratoire dans le service.

En cas d’apparition d’une de ces symptômes, veuillez consulter chez votre médecin.