Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 30/03/17

Unedic : accord à fronts renversés.-

Menée à fronts renversés car sous la menace d'une étatisation du régime (promise notamment par François Fillon et Emmanuel Macron), la négociation Unedic signée par le Medef, la CPME, l'U2P, la CFDT, la CFTC et la CGC est prévue pour entrer en vigueur le 1er septembre, après avoir été muée en une convention opérationnelle. Elle prévoit notamment une hausse des cotisations patronales a priori plus coûteuse qu'un bonus-malus sur les contrats courts, auquel les syndicats ont du coup renoncé. Plusieurs composantes du patronat, dont la fédération du bâtiment dont le président Jacques Chanut a démissionné du pôle social du Medef, demeurent hostiles à l'accord trouvé mardi soir, jugé trop favorable aux syndicats.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top