Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 01/02/17

Transmissions mal anticipées.-

Deux études récentes montrent que les transmissions d'entreprise en France ne sécurisent pas suffisamment le tissu économique, notamment du fait d'une trop grande impréparation des cédants, par manque d'anticipation. Le nombre de cessions de PME de 20 à 250 salariés a reculé de -8% annuels en 2016 et de -20% depuis 2012 (CNCFA/Epsilon Research). Si 66% des dirigeants sont soucieux de garantir la pérennité de leur entreprise, 59% n'ont pas de plan de succession et 37% n'ont jamais identifié aucun successeur (Deloitte, janvier 2017). En France, le taux de transmission dans le cadre familial n'est que de 25%, deux fois moindre que chez les voisins européens. Selon l'étude CNCFA, 39% des rachats sont désormais le fait de repreneurs étrangers, un record depuis 2007.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top