Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 18/04/17

Say on pay de plus en plus contraignant.-

Introduit en France en 2014, le "say on pay" sur la rémunération des dirigeants d'entreprise est actuellement à l'oeuvre sur les rémunérations 2016. Mais pour le moment le conseil d'administration peut encore passer outre un éventuel vote négatif des actionnaires. La loi Sapin 2 prévoit le renforcement du dispositif : en 2017, l'avis portera sur l'exercice en cours et deviendra contraignant sur les éléments variables de rémunération, avant une généralisation à l'ensemble de la rémunération en 2018.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top