Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 22/11/16

Rémunération des whistleblowers aux Etats-Unis.-

Aux Etats-Unis, depuis 2011 la SEC, le gendarme boursier, a versé 111 millions de dollars de prime à 34 lanceurs d'alerte ayant permis d'identifier des pratiques irrégulières en entreprise. L'exercice 2015-2016 a été une grosse année avec 4.200 tuyaux reçus et 57 millions de dollars de primes attribuées. En France, un tel principe de rémunération permettant d'enrichir le lanceur d'alerte a été écarté par le législateur.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top