Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 06/06/17

Plus de CSG contre moins de charges salariales.-

Le projet d'Emmanuel Macron de réforme de la CSG consiste à en augmenter le taux normal de 1,7 point, pour le porter à 9,2% sur les salaires, contre 7,5% aujourd'hui (20 milliards de recette annuelle attendue), en contrepartie de la suppression de la part salariale des cotisations chômage et maladie. Fonctionnaires et travailleurs indépendants bénéficieraient également de mesures compensatoires spécifiques, dont le détail n'est pas encore connu. Pas les retraités au-dessus de 1.200 euros mensuels. Des simulations du cabinet FiDroit pour Le Figaro montrent les gains nets à attendre pour les salariés : 360 euros annuels pour 2.000 euros bruts mensuels (390 euros en cas de 13e mois), 972 euros pour 5.500 euros bruts mensuels (1.053 euros avec 13e mois). Le seuil de rémunération où le salarié devient systématiquement perdant se situe à 33.450 euros bruts mensuels (pour un salaire moyen en France à 2.890 euros bruts mensuels et avec seulement 1% des salariés au-dessus de 10.400 euros bruts).

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top