Retour Points de vue d’expert | Publié le 16/04/15

Les clés d'un recrutement réussi

Les clés d'un recrutement réussi

 

Un CDI sur six signés est non confirmé à l’issue de la période d’essai. C’est le constat, plutôt inquiétant, du cabinet Mozart Consulting après une étude menée en 2013. Or, ces échecs ont un coût : entre 50 000 et 100 000 euros par recrutement non finalisé, dont la démobilisation des autres salariés de l’entreprise et l’impact sur les différentes parties prenantes, notamment les clients. Les dégâts sont lourds de conséquences. Quelles sont les raisons de ces échecs et comment éviter d’en arriver là ?

Au-delà, les recrutements sont importants à tous les niveaux. Ce qui fait la culture et l'identité d'une entreprise à long terme, mais également la cohérence et l'efficacité de ses équipes, c'est la somme de toutes les petites attentions portées aux recrutements, d'où l'enjeu. Mais le facteur humain notamment, rend le risque d’erreur toujours possible...

 

Les 5 grandes erreurs de recrutement

1. Oublier la personnalité et les centres d’intérêt : Recruter c’est mettre en parallèle d’un côté le CV présentant les formations suivies et les expériences acquises par un candidat avec de l’autre le contenu technique du poste à pourvoir, mais pas seulement. L’erreur consiste trop souvent à recruter sur les seules bases de l’expérience et des connaissances indiquées sur le CV. On en oublie alors que le CV n’est en aucun cas garant du talent et de la motivation du candidat. Un candidat ayant moins d’expérience qu’un autre mais plus motivé obtiendra potentiellement de meilleurs résultats. Surtout si pour cela, il est soutenu par une personnalité qui l’aidera à s’intégrer au reste de l’équipe et qu’il a des centres d’intérêts adaptés à son emploi.
 

2. Décrire une réalité du poste inexacte : Si le candidat peut enjoliver son CV, c’est aussi le cas du recruteur pour ce qui est du poste à pouvoir. La peur de dire la vérité aux candidats sur les conditions de travail est la raison la plus fréquente de départ anticipé. Or, dire la vérité fera seulement fuir les candidats qui ne sont pas prêts à travailler avec vous. La sincérité des informations réciproques est la condition d’un entretien réussi. Ce qui implique également de veiller, au-delà de la description des tâches confiées, à la transparence sur la culture et l'ambiance au sein de l'entreprise.
 

3. Recruter dans l’urgence : Se laisser surprendre par un départ imprévu (départ à la retraite, démission, abandon de poste, congé maternité, etc.) demandera de remplacer la personne partie de manière immédiate, sans planifier le recrutement. C’est en se précipitant que les choses vont finalement prendre plus de temps, puisqu’il vous faudra repartir à 0 si le candidat choisit ne convient pas. Attention également à ne pas se laisser tenter par un recrutement « désespéré », lorsqu’aucun candidat ne correspond à votre recherche !
 

4. Oublier le candidat interne : Bien souvent, on oublie que le profil recherché est peut être déjà dans l’entreprise. Avant de chercher à l’extérieur, vérifiez d’abord en interne si un collaborateur ne correspond pas à ce profil. La promotion interne est un bon facteur de motivation pour vos équipes.
 

5. Recruter selon sa propre image : La tentation est grande de recruter un salarié qui vous ressemble (même expérience, même formation initiale, même personnalité ou même centres d’intérêts). Gardez à l’esprit que votre entreprise a besoin de diversité !

 

Comment sécuriser son recrutement ?

Les étapes clés d’un recrutement réussi Un recrutement réussi repose sur une démarche structurée. Ayez les bons réflexes et soyez méthodique : optez pour une démarche par étapes afin de maîtriser votre processus de recrutement.

1. Une réflexion s’impose avec les équipes en place pour formaliser votre besoin réel : partez du contexte de votre entreprise pour définir le poste à pouvoir et le profil idéal. Vous pourrez ainsi rédiger correctement la description du poste et l’annonce avant de la diffuser sur les canaux adéquats.
 

2. Vient ensuite la phase de réception des candidatures et de sélection des candidats. Il s’agit de réaliser une première analyse à l’aide d’entretiens téléphoniques qui permet de valider rapidement l’adéquation générale du candidat, en fonction de son parcours et de ses attentes, avec votre besoin. L’étape suivante consiste à recevoir les candidats retenus pour un entretien physique plus poussé afin d'évaluer en situation les compétences des candidats. Cette étape pourtant essentielle est souvent mal appréhendée et l'évaluation incomplète ou inadaptée. Le candidat reçu sera amené à intervenir en langue étrangère ? Prévoyez par exemple de faire intervenir un interlocuteur à même de juger de son niveau dans le cadre d'un entretien oral dans la ou les langues à maîtriser. N'hésitez pas non plus à créer et ou utiliser des outils adaptés (tests de personnalité, questionnaires de connaissances, études de cas, étude graphologique...) à l'appui de l'évaluation réalisée !
 

3. Vous serez alors en mesure de comparer les candidats et de choisir celui qui rejoindra votre entreprise. Ne croyez pas que tout est fini ! L’une des phases essentielles arrive : l’intégration. Prenez le temps d’informer les équipes de cette nouvelle arrivée et d’accueillir le collaborateur dans de bonnes conditions (attribution d’un parrain, aménagement de l’espace de travail, visite des différents services, planification de rencontres régulières de pilotage des missions confiées). Ne gâchez pas tout le travail réalisé jusque-là : une intégration mal préparée conduit souvent à un échec de recrutement, même avec le bon candidat.

 

Le recrutement nécessite un véritable investissement

Vous décidez de prendre en main ce recrutement ? Vous l’avez compris, pour éviter les erreurs de casting et d’intégration, il faudra vous investir pleinement dans cette mission pour trouver et fidéliser le bon candidat, donc dégager du temps et de l’énergie ! Vous n’avez pas les ressources pour mener à bien un recrutement-clé ?

Confier votre recrutement à un professionnel vous permettra de gagner du temps et de minimiser les risques. Après avoir fait le point sur vos besoins avec votre conseil, vous n’aurez plus qu’à faire le choix entre 2 ou 3 candidats sélectionnés pour vous.

 


 

Vous avez une question ? N’hésitez pas à contacter notre ligne de services Social & RH, animée par Danièle Nizery : daniele.nizery@gmba.fr 

Vous souhaitez être assisté(e) dans le recrutement et/ou l’intégration de vos collaborateurs ?

Découvrez notre accompagnement sur-mesure en Recrutement

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

VOS INTERLOCUTEURS

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top