Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 19/07/17

Fraude aux moyens de paiement.-

La fraude aux moyens de paiement scripturaux a coûté 800 millions d'euros sur 4,8 millions de transactions en France en 2016, dont 97% du volume et la moitié de la valeur concentrés par la carte bleue, selon le rapport annuel présenté le 18 juillet de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. Pour la première fois depuis la création de l'Observatoire en 2004, la fraude via les cartes émises en France s'affiche en recul (à 0,064% de taux de fraude pour 399 millions d'euros en valeur, contre 0,070% et 416 millions en 2015). Sur ces cartes domestiques, par types de paiement, les transactions au point de vente affichent 0,008% de taux de fraude, le sans contact 0,020%, les retraits au distributeur 0,029%, le paiement à distance 0,199% (contre 0,229% en 2015). En valeur, le paiement à distance représente 70% de la fraude, alors qu'il ne pèse que 13% du total des transactions. Des chiffres à comparer avec le taux de fraude sur les chèques (0,025%) et le prélèvement (0,003%), voire les virements et effets de commerce (0,0004%). Mais ces moyens de paiement affichent des montants moyens par fraude plus élevés : 2.300 euros pour le chèque, 12.000 euros pour le virement, contre 75 euros pour la carte bleue.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top