Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 27/04/17

Fraude au travail noir : contrôles mieux ciblés.-

Les redressements Urssaf pour travail dissimulé ont atteint 555 millions d'euros en 2016 (+20% annuels), avec un taux de recouvrement attendu de 50%. Le nombre de contrôles a reculé de -7% annuels l'an dernier, mais la pertinence des contrôles a progressé de +2%, à 89% des contrôles débouchant sur un redressement. Le BTP concentre 51% du travail dissimulé identifié, suivi par les services administratifs (11%), le commerce, l'industrie et l'hôtellerie-restauration. L'administration reste relativement incapable de contrôler efficacement les fraudes au travail détaché européen, même si des amendes immédiates seront bientôt déployées pour toute entreprise incapable de fournir un certificat de détachement en cas de contrôle.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top