Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 24/02/17

Fausses informations : l'AMF demande de la réactivité.-

Suite à l'affaire du faux communiqué de presse Vinci, l'AMF a demandé à Euronext de suspendre plus rapidement la cotation d'un titre dans le cas d'un tel scénario. Une suspension automatique existe déjà aujourd'hui, en cas de variation de 10% en séance d'un titre.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top