Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 23/06/17

Code du Travail : impatience syndicale.-

Muriel Pénicaud devrait donner une conférence de presse ce week-end ou lundi alors que s'achève la concertation avec syndicats et patronat, lancée il y a 2 semaines sur le premier volet de la réforme du Code du Travail : les niveaux de négociation (loi, branche, entreprise). Les syndicats s'impatientent et aimeraient que l'exécutif liste précisément les 15 à 20 sujets qu'il dit vouloir maintenir dans "l'ordre public conventionnel". Alors que les deux autres volets à négocier (dialogue social et sécurisation des relations de travail) doivent être abordés d'ici le 21 juillet, l'impatience syndicale s'explique notamment par la présentation prévue mercredi prochain en Conseil des ministres, du projet de loi habilitant le gouvernement à réformer par ordonnances. Conçu le plus large possible (car les sujets qui n'y sont pas inscrits ne pourront être traités dans les ordonnances), ce texte contiendra donc des éléments non avalisés par les syndicats.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top