Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 29/03/17

Cice et présidentielle.-

Aucun candidat à la présidentielle n'entend maintenir le Cice en l'état. Emmanuel Macron compte le muer en baisse des charges "claire et pérenne" dès 2018, de même que François Fillon qui ajouterait 25 milliards d'euros de baisse supplémentaire de charges. Marine Le Pen mise aussi sur une mue en baisse des charges mais en le fléchant vers les TPE et PME et en le conditionnant à des engagements fermes en matière d'emploi. Benoît Hamon compte en raboter d'un quart l'enveloppe pour financer la première étape de son revenu universel et instaurer des conditions fortes. Jean-Luc Mélenchon le supprimerait.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top