Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 14/03/17

Bonne appropriation du CPF par les salariés.-

Depuis le 1er janvier, 39% des dossiers de compte personnel de formation (CPF) ont été initiés par des salariés en activité et 61% par des demandeurs d'emploi, selon la Caisse des Dépôts. Alors que le rapport était de 66-33 en 2016 et de 78-22 en 2015, année de lancement du dispositif, son appropriation par les salariés est deux fois plus rapide que celle opérée vis-à-vis de feu le DIF. Majoritairement sollicité par la tranche 26-49 ans, le CPF est employé par les salariés pour des formations en anglais (Bulats et Toeic) puis pour une certification en bureautique et programmation (Tosa).

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top