Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 30/05/17

Architecture prévue de la hausse de CSG.-

Calibré pour rapporter 22 milliards d'euros, le projet de hausse de la CSG (+1,7 point sur le taux normal) est censé équilibrer la suppression de la part salariale des cotisations sociales (17 milliards d'euros), le solde de 5 milliards devant se destiner aux fonctionnaires et indépendants. Pour les salariés du privé, le gain net serait de 1,4% sur la feuille de paie (soit 250 euros annuels pour un SMIC). Pour les bas salaires, la prime d'activité serait en outre revalorisée de 50%. Au final, les demandeurs d'emploi devraient être les seuls actifs concernés ni par la hausse de la CSG ni par la baisse de cotisation. "Perdants" de la réforme : les retraités payant un taux normal de CSG (revenu supérieur à 1.200 euros nets par mois), et les bénéficiaires de revenus du capital.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top