Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 12/05/16

Afep déçue par la loi Travail.-

Le président de l'Afep (grandes entreprises) se dit déçu de la version adoptée sans vote de la loi Travail (renoncement à la barémisation des indemnités prud'homales, motif économique et non plus personnel des licenciements de salariés refusant un plan offensif pour l'emploi, absence de référendum des salariés à l'initiative de l'employeur...). Il juge positive l'objectivation des difficultés économiques permettant le licenciement économique (en quatre paliers de 1 à 4 trimestres de recul du chiffre d'affaires, NDLR) mais juge que 4 semaines pour les plus grosses entités, c'est trop long.

Vous êtes...
  • STARTUP
  • PME
  • Professions libérales
  • SECTEUR NON MARCHAND
  • ENTREPRISE CULTURELLE
  • FILIALE DE Société étrangère

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

Suivez-nous !

Top